quatre petites blagues

 

  c6gfxfce.gif

 

HISTOIRE 1

C'est une jeune fille en mini-jupe trop serrée qui fait la queue pour monter dans l'autobus. Voyant qu'elle n'y arrive pas car la jupe est vraiment très serrée, elle passe ses mains derrière pour ouvrir un peu la fermeture éclair. 
Elle essaye à nouveau mais rien à faire la jupe est encore trop serrée. 
Elle recommence à passer ses mains derrière pour ouvrir plus la fermeture éclair et tente de monter dans le bus. 
Alors qu'elle n'y arrive toujours pas, un mec derrière elle, la prend soudainement par les fesses d'une façon très explicite et la fait monter dans le bus. 
La fille outrée insulte copieusement le mec, le prenant pour un obsédé sexuel. Il lui répond : 
Cela fait deux fois que vous me descendez ma braguette alors je pense que l'on se connaît suffisamment. 
                                             

HISTOIRE 2

 
C'est Alfred qui rentre à 4h du mat' tout doucement et se fait surprendre par son Père : 
- Nom de Dieu Alfred , tu as vu l'heure qu'il est ?!?!? 
 - Oui je sais Papa, mais euh... j'ai eu ma première expérience sexuelle cette nuit.. 
Alors le Père regarde fièrement son fils, et lui dit : 
- Mon fils, je suis fier de toi ! Allons nous asseoir avec deux bières et tu me racontes ! 
Et le fils lui répond : 
- Je voudrais bien, mais je peux pas encore m'asseoir... 
 
  
HISTOIRE 3
  
  
Trois soeurs se préparent pour sortir. Au moment de franchir la porte, leur mère leur demande : 
Où allez-vous ? 
- Nous sortons avec nos fiancés, maman ! 
- Qu'allez-vous faire ? 
La première répond : 
- Moi, quand je sors avec Henri, on rit ! 
La seconde dit : 
-  Moi, quand je sors avec Charles, on parle ! 
Et la troisième annonce : 
- Moi, quand je sors avec Blaise.... 
Sa mère ne lui laisse pas terminer sa phrase : 
- Non ! Toi, tu restes ici !
   
                                            ET EN PRIME :     


Un curé dit à son ami rabbin :
- J’ai un truc pour manger à l’œil.
- Super, tu fais comment ?
- Je vais au restaurant assez tard, je commande une entrée, un plat, je prends mon temps pour le café, le cognac, un bon cigare et j’attends la fermeture. Comme je ne bouge pas, quand ils rangent toutes les tables et mettent les chaises dessus pour pouvoir fermer, le garçon vient pour me demander de payer.. Je lui dis que j’ai déjà payé son collègue, qui est parti. Simple, non ?
- Génial, fait le rabbin ; si on essayait demain ?
  
- D’accord je réserve.
Le soir suivant, ils vont au restaurant, commandent de nombreux plats.
 
A la fin de la soirée, le garçon arrive et leur demande de payer.
 Le curé lui répond : " Mais c’est déjà fait, à votre collègue qui est parti "
Le rabbin ajoute alors : "… Et ça fait un moment qu’on attend la monnaie ! "

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site